Main Content

Démission de Doris Leuthard Doris Leuthard a freiné la politique de transfert

Image Doris Leuthard a freiné la politique de transfert
En guise d'adieu, un sabot de frein en or : bien que Madame Leuthard ait brillé lors de l'ouverture de la NLFA, elle n'a pas fait bouger grand-chose dans la politique de protection des Alpes.

Bien que Madame Leuthard ait été très active en tant que ministre de l'énergie, en tant que ministre des transports, elle n'a pas donné d'élan significatif à la politique de transfert. « Nous espérons que la ou le prochain responsable du Département des transports s'engagera plus activement en faveur du transfert des transports de marchandises au rail et de la protection des Alpes », déclare Jon Pult, président de l'Initiative des Alpes.

En vertu de la loi, pas plus de 650'000 camions ne devraient être autorisés à traverser les Alpes en 2018. Or, leur nombre s'approchera vraisemblablement à nouveau d'un million. « Au cours de sa législature, Doris Leuthard a omis de s'engager avec détermination à la concrétisation de l'objectif de transfert », déplore Jon Pult. Elle a eu certes l'honneur d'inaugurer le tunnel de base du Gothard, la pièce maîtresse de l'infrastructure ferroviaire pour le trafic de marchandises en transit alpin. Il ajoute :« Couper solennellement un ruban ne suffit cependant pas. Il est clair depuis des années que des mesures politiques sont nécessaires afin de faire progresser le transfert du fret de la route au rail. » Un nouvel élan et des solutions créatives ont fait ici défaut. « Le Conseil fédéral, et principalement Madame la Ministre des transports, n'a pas obtenu de grands résultats dans le transfert du trafic. »

Madame Leuthard a certes augmenté le montant de la RPLP mais pas suffisamment et elle l'a fait bien trop tard. Aujourd'hui encore, les poids lourds ne paient que 298 francs pour une traversée de la Suisse au lieu du montant maximum négocié avec l'UE de 325 francs et sont ainsi subventionnés de manière indirecte. De plus, Madame Leuthard a contribué à l'aboutissement du projet du deuxième tunnel routier au Gothard, un projet qui est incompatible avec une politique des transports durable et respectueuse de l'environnement et contraire au transfert souhaité par le peuple.

A mentionner positivement, Doris Leuthard a réussi à faire adopter en votation le projet de financement et d'aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF) et elle a signé l'accord sur le climat de Paris. Elle n'a toutefois rien entrepris pour réduire les émissions de CO2 du trafic de marchandises routier et n'a donc pas contribué de manière concrète à la protection du climat. « Il est grand temps d'introduire des objectifs de flotte en matière de CO2 pour les camions également, la nouvelle ou le nouveau ministre devra impérativement résoudre ce point », exige Jon Pult.

Bien que mandatée par le Parlement depuis 2008 pour la loi sur le transfert de marchandises, la ministre des transports sortante a également négligé de s'engager en Europe énergiquement en faveur d'une bourse du transit alpin et fait montre ainsi d'une obéissance empressée. « Jusqu'à présent, personne n'a présenté d'instrument plus efficace en mesure de protéger les Alpes du trafic de transit » ajoute Jon Pult. Madame Leuthard n'a pas non plus intégré avec détermination la question des solutions de remplacement telles qu'une redevance sur le transit alpin respectivement Toll+, aux débats politiques. « Le transfert du trafic n'était apparemment pas une question chère au cœur de la ministre sortante. J'espère que la personne qui lui succédera aura un autre avis sur ce point », conclut Jon Pult.

Contact

  • Jon Pult, président de l'Initiative des Alpes: 078 508 16 33
  • Isabelle Pasquier, coordinatrice romande: 078 614 04 15

Initiative des Alpes

"L'initiative des Alpes" (iniziativa da las alps en romanche) est une association suisse pour la protection des Alpes. L'association a été créée à la fin des années 1980 lorsque des écologistes de la région du Saint-Gothard ont lancé une initiative populaire visant à réduire la traversée routière des Alpes pour le transit. L'initiative intitulée « Pour la protection des régions alpines contre le trafic de transit » a été acceptée en votation le 20 février 1994.

Initiative des Alpes
Hellgasse 23
CH-6460 Altdorf
Tél. +41 41 870 97 81
info@initiative-des-alpes.ch

PC-Konto: 19-6246-9