Main Content

Deuxième tunnel routier du Gothard : l'Initiative des Alpes exige le respect des promesses

Image l'Initiative des Alpes exige le respect des promesses
© Initiative des Alpes

Pour l’Initiative des Alpes, il est essentiel que la construction d'un deuxième tunnel n'entraîne pas d'augmentation de capacité du trafic au Gothard. Or, dans le projet définitif « 2e tunnel routier au Gothard », c'est précisément ce point-là qui est formulé de manière trop peu contraignante. Pour cette raison, l’Initiative des Alpes fait opposition au projet définitif.

L'Initiative des Alpes reconnaît et respecte la décision du peuple concernant la construction d'un deuxième tunnel routier au Gothard. Elle ne fait pas non plus opposition au projet en tant que tel, l'opposition se porte uniquement sur le volume de trafic, sa surveillance et son dosage. Un aspect qui n'est pas encore suffisamment intégré au projet et qui doit y être ancré afin de le compléter et pour qu'il puisse être autorisable.

La capacité future du tunnel est une condition essentielle au projet. L'Initiative des Alpes exige que la surveillance du trafic au moyen de détecteurs, l'emplacement et l'aménagement des zones de régulation et le fonctionnement du système de dosage soient réglés dans les moindres détails au niveau de l'approbation des plans. « Au cours des prochaines étapes de la conception du projet, il faudra examiner quelles seront les mesures nécessaires pour garantir le fonctionnement du système de dosage également pendant les phases de construction et de réfection ainsi qu'à la fin des travaux », cette précision consignée dans le projet définitif ne suffit pas. Le point traitant des capacités du trafic doit être consigné de manière claire, contraignante et sérieuse dans la planification du projet. Sans cela, il est possible qu’il n’y ait par la suite plus aucune solution praticable à disposition.

Aujourd'hui, 1000 véhicules au maximum sont autorisés à traverser le tunnel du Gothard par heure et par direction. Cette limite doit être respectée même après la construction d'un deuxième tunnel. L'enjeu n'est ni plus ni moins que le respect de l'article sur la protection des Alpes. Au cours de la campagne de votation, les partisans promettaient, Madame la Ministre des transports Doris Leuthard en tête, que cette nouvelle infrastructure au Gothard ne mettait pas en danger la protection des Alpes et que les capacités n'augmenteraient pas. Il faut bien plus que de vagues formulations pour respecter cette promesse !

Contact

  • Marina Carobbio Guscetti, vice-présidente de l’Initiative des Alpes,
    conseillère nationale TI, 079 214 61 78
  • Isabelle Pasquier, coordinatrice pour la Suisse romande, 078 614 04 15

Initiative des Alpes

"L'initiative des Alpes" (iniziativa da las alps en romanche) est une association suisse pour la protection des Alpes. L'association a été créée à la fin des années 1980 lorsque des écologistes de la région du Saint-Gothard ont lancé une initiative populaire visant à réduire la traversée routière des Alpes pour le transit. L'initiative intitulée « Pour la protection des régions alpines contre le trafic de transit » a été acceptée en votation le 20 février 1994.

Initiative des Alpes
Hellgasse 23
CH-6460 Altdorf
Tél. +41 41 870 97 81
info@initiative-des-alpes.ch

PC-Konto: 19-6246-9