Main Content

La politique de transfert bouge enfin !

Image La politique de transfert bouge enfin !
Regula Rytz, membre du comité de l’Initiative des Alpes, s'engage. © Initiative des Alpes

L’administration fédérale doit présenter d’ici la fin de l’année une stratégie de mise en œuvre pour atteindre l’objectif de transfert, qui est ancré dans la loi. La Commission des transports du Conseil national adopté cette proposition avec 21 voix contre 0 et une abstention. L’Initiative des Alpes se réjouit de cette décision claire de la commission.

Selon la législation, il ne devrait pas y avoir plus de 650'000 camions traversant les Alpes cette année. Pourtant le rapport sur le transfert du trafic publié en décembre 2017 indique que cet objectif ne sera pas atteint. L’Initiative des Alpes avait, suite à cette publication, déploré que le Conseil fédéral ne propose pas de nouvelles mesures visant à réduire le nombre de camion transitant pas les Alpes. « C’est une bonne nouvelle que la Commission du Conseil national fasse pression pour sortir de cette impasse » considère Manuel Herrmann, responsable politique à l’Initiative des Alpes.

Pour Regula Rytz, membre du comité de l’Initiative des Alpes et membre de la Commission des transports du national, il est grand temps que le Conseil fédéral agisse. « Certes le nombre de camions traversant les Alpes suisses diminue, mais pas suffisamment. C’est pourquoi il faut une stratégie à moyen terme pour atteindre l’objectif de transfert » indique-t-elle. Au Parlement aujourd’hui, il y était clair que l’objectif ne peut pas être simplement ignoré. « Je ne peux et ne veux pas que le Conseil fédéral reste inactif quant au transfert du trafic de marchandises de la route au rail. Cela serait con-traire à la loi et contredirait la volonté populaire – ainsi que la volonté de la commission du national, comme l’a montré la décision de ce jour. »

L’Initiative des Alpes a proposé dix mesures à mettre en œuvre pour atteindre l’objectif de transfert :

  • Introduction d’une redevance sur le transit alpin (Toll+) pour le trafic des poids lourds à travers les Alpes ou augmentation de la RPLP à son tarif maximal.
  • Développement de la RPLP.
  • Fixation d’objectifs en matière de flotte pour les camions afin de réduire les émissions de CO2.
  • Intensification des contrôles de poids lourds et réalisation du centre au sud du Gothard.
  • Interdiction de transporter les marchandises dangereuses sur les axes de transit routiers alpins.
  • Maintien de paiements compensatoires pour le rail jusqu'à l'introduction d'une bourse du transit alpin.
  • Promotion et soutien des innovations du secteur ferroviaire.
  • Priorisation des projets pour le trafic de marchandises dans le cadre de l’étape d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire 2030/35.
  • Communication active de la Confédération au niveau européen pour le transfert du trafic de mar-chandises au rail.
  • Des conditions de travail équivalentes pour la route et le rail.

Contacts

  • Regula Rytz, Membre du comité de l’Initiative des Alpes et Conseillère nationale BE, 079 353 86 38
  • Manuel Herrmann, Responsable politique, 078 765 61 16
  • Isabelle Pasquier, Coordinatrice romande, 078 614 04 15

Initiative des Alpes

"L'initiative des Alpes" (iniziativa da las alps en romanche) est une association suisse pour la protection des Alpes. L'association a été créée à la fin des années 1980 lorsque des écologistes de la région du Saint-Gothard ont lancé une initiative populaire visant à réduire la traversée routière des Alpes pour le transit. L'initiative intitulée « Pour la protection des régions alpines contre le trafic de transit » a été acceptée en votation le 20 février 1994.

Initiative des Alpes
Hellgasse 23
CH-6460 Altdorf
Tél. +41 41 870 97 81
info@initiative-des-alpes.ch

PC-Konto: 19-6246-9